Partager cette contribution
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Entretien avec Yilmaz Girgin, Propriétaire & Directeur général de GIRGIN Suisse SA

GIRGIN Switzerland AG est un partenaire professionnel d’externalisation de la gestion des comptes à distance et du marketing numérique.

L’entreprise familiale dirigée par son propriétaire gère plus de 200 relations clients essentiellement dans le secteur des TIC et s’occupe avec succès du marché suisse B2B depuis plus de dix ans.

Particulièrement compétents dans les secteurs de l’informatique, des télécommunications et de la logistique, les collaborateurs de longue date de GIRGIN Switzerland AG accompagnent leurs clients dans la génération professionnelle de leads et la fidélisation des clients existants.

ALSO: Depuis combien de temps utilisez-vous le WaaS dans vos activités professionnelles quotidiennes?

Yilmaz Girgin: Notre première commande WaaS remonte à 2016. Il s’agissait de produits de la gamme Surface.

ALSO: Quels arguments vous ont convaincu d’opter pour le modèle WaaS plutôt que pour l’acquisition?

Yilmaz Girgin: Notre entreprise se développant constamment dans de nouveaux secteurs d’activité, je la considère toujours comme une « start-up », même après dix ans d’existence. Le budget d’investissement affecté au développement de nouveaux domaines d’activité est souvent réduit. Le modèle « WaaS » nous permettait de contourner les coûts élevés d’acquisition, d’utiliser l’équipement uniquement sur la période où nous en avions besoin et de le retourner ensuite.

Un matériel coûteux à acquérir et rapidement obsolète n’encombrera plus nos entrepôts et nous utiliserons tout simplement des appareils neufs et actuels.

ALSO: Avez-vous des suggestions ou des commentaires sur la manière dont nous pourrions rendre notre offre WaaS encore plus attrayante pour vous ?

Yilmaz Girgin: Je trouverais très intéressant de faire évoluer ce modèle vers un système « d’abonnement ». Cela permettrait de recevoir quasiment sur demande le modèle suivant dès sa commercialisation. Je suis sûr que les clients seraient prêts à payer une mensualité plus élevée pour bénéficier de tels « contrats de mise à niveau ».

ALSO: Que pensez-vous de la tendance « utiliser au lieu d’acheter » dans les différents secteurs économiques?

Yilmaz Girgin: À mon avis, le phénomène de « l’économie partagée » est appelé à se généraliser encore davantage, notamment auprès des consommateurs. Pour les générations X et Y d’aujourd’hui, de nombreux biens matériels ne sont plus assez attrayants pour être achetés. Au lieu de cela, les données sont hébergées et partagées, que ce soit via des services de streaming ou de musique. Ces générations n’accordent plus réellement d’importance non plus au fait que leurs données soient hébergées sur le sol suisse ou à l’étranger.

Dans le secteur professionnel, les modèles d’utilisation tels que le WaaS représentent pour moi un énorme potentiel pour les PME et les TPE. Cette offre me semble également très pertinente pour les start-ups, qui disposent rarement du capital nécessaire pour se doter d’une infrastructure informatique professionnelle.

Récemment, deux de mes collaborateurs ont travaillé de façon indépendante sur un projet extra-professionnel ; ils auraient été heureux de profiter d’une offre telle que le WaaS, qui leur aurait permis de financer leur équipement informatique sur une base mensuelle à l’aide des revenus générés.

Quand on pense à la numérisation, à l’espace de travail partagé ou au bureau mobile, les choses vont certainement continuer d’évoluer vers l’utilisation flexible selon les besoins au détriment de l’acquisition.

ALSO: l’utilisation du modèle WaaS répond-elle à vos attentes et envisagez-vous d’intégrer d’autres projets WaaS et ALSO dans les futures activités de votre entreprise?

Yilmaz Girgin: Nous sommes très satisfaits de la coopération avec ALSO et de l’utilisation du WaaS. Jusqu’à présent, le portefeuille WaaS s’est limité à notre personnel administratif. Je peux toutefois imaginer qu’à l’avenir, nos collaborateurs du centre d’appel seront équipés de produits de téléphonie et de casques WaaS.

Par ailleurs, je trouve le modèle Workplace as a Service très attrayant et flexible pour nos collaborateurs qui travaillent de chez eux, depuis d’autres régions de Suisse, et qui disposent d’un lieu de travail mobile.

D’une manière générale, quatre facteurs me semblent déterminants dans le choix de l’équipement informatique adapté:

  1. le confort
  2. la sécurité de mes données et de mes équipements
  3. le niveau de la charge financière
  4. l’actualité du matériel

Le modèle WaaS m’a convaincu sur tous ces points.